04 avril 2014
Un printemps, pour quoi faire ?

Après un hiver sans neige, mais largement arrosé, nous voici arrivés au printemps d’un centenaire avec toujours les mêmes interrogations sur une situation économique morose qui engendre un trafic atone, tant pour l’aviation d’affaires que pour l’aviation de loisirs. On pourrait en conclure qu’il n’y a plus de saisons ou que l’espoir a changé de camp et que le combat a changé d’âme ; ce serait une erreur !



Plus que jamais, au moment où le premier regard sur la situation nous conduirait au pessimisme, il faut se mettre en situation de faire face aux défis qui nous attendent et que la reprise, certes tardive mais inéluctable, va amplifier : nous sommes tous, de près ou de loin, bénéficiaires ou créateurs de la seule activité francilienne qui conserve une marge de progression et qui crée chaque année des emplois de toutes qualifications.

La crise que nous vivons est certes très sérieuse, mais elle nous incite à chercher toujours davantage de nouveaux moyens d’y faire face. L’ingéniosité des hommes l’emportera toujours dans ce domaine sur l’inertie des systèmes.

Donc rien ne nous empêche de regarder l’avenir avec confiance. Les travaux engagés le long de l’avenue de l’Europe ou du côté de Dugny et ceux qui commencent en zone centrale, sans oublier ceux qui vont embellir notre esplanade, sont autant de témoins attentifs d’une évolution pleine de promesses. Bien sûr, certaines entités disparaissent ; le restaurant de Toussus-le-Noble vient de fermer et ni Pontoise ni Toussus n’ont encore retrouvé leur pleine capacité internationale.

Mais les fondamentaux de nos activités reposent sur des bases solides et les tracas du quotidien ont vocation à s’effacer pour laisser place aux espoirs du lendemain : à quoi va donc nous servir le printemps 2014 ?

À stabiliser nos activités
À préparer la réussite de nos projets
À en faire de nouveaux

Et nous pourrons ainsi fêter dignement l’entrée du Bourget dans son deuxième siècle le 13 juillet prochain ! 
 

François Charritat
Directeur de Paris-Le Bourget
Recherche