01 septembre 2010
Des changements visibles

Vous avez constaté que plusieurs bâtiments vétustes situés au centre de l’aéroport avaient été démolis ces derniers mois. Et vous êtes nombreux à vous interroger sur le devenir des espaces ainsi libérés.




Michel de Ronne - Directeur de
l'aéroport Paris-Le Bourget
En 2004, nous avons initié un vaste plan de redynamisation de la plate-forme de Paris-Le Bourget. Les démolitions qui ont été opérées récemment sont indispensables pour lancer aujourd’hui la phase 2 de ce programme.

Sur l’emplacement vacant entre l’espace Jacqueline Auriol et le terminal 1 de Signature, deux bâtiments et hangars destinés à l’aviation d’affaires vont être construits.

 

Sur le terrain qui est en train de se libérer face à l’espace Jacqueline Auriol, un parking pour véhicules sera immédiatement aménagé. Suivront un complexe hôtelier et de services, ainsi qu’une nouvelle esplanade d’entrée sur l’aéroport (lire l’article).

 

Ces projets, maintenant très proches, apporteront la première touche visible de la modernisation de Paris-Le Bourget. Laquelle s’accompagnera également du développement du secteur Nord-Ouest de la plate-forme, qui a vocation à accueillir de nouvelles activités économiques. Les fouilles archéologiques viennent de s’achever sur ce terrain et vont se poursuivre maintenant en laboratoire. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des résultats de ces analyses.

 

D’ici à la fin de l’année, nous profiterons déjà d’un changement appréciable sur la plate-forme. Avec la fin de la requalification de la RN 2-RN 17 et de la rénovation des clôtures, l’aéroport Paris-Le Bourget bénéficiera en effet d’une façade soignée.

Recherche